Un musée unique en Europe

Le musée la Mémoire des Murs - Serge Ramond est le fruit de 40 ans de recherche et de la passion d’un homme, Serge Ramond conservateur et fondateur. C’est en 1969 qu’il s’intéresse aux graffiti sur les murs de plusieurs églises de Picardie.
À la même époque, il crée une association : « l’Atelier d’Halatte », qui deviendra en 1981 l’ASPAG (Association de Sauvegarde du Patrimoine Archéologique et Glyptographique).

Le premier musée européen des graffiti historiques est ouvert en 1987 dans un ancien logement du directeur de l’école de Verneuil-en-Halatte. De style art-déco, ce musée est aujourd’hui un lieu unique pour la sauvegarde de dessins ou d’écrits gravés dans la pierre qui représente 10 000 ans de témoignages de la Préhistoire au XXe siècle. L’ensemble de sa collection est exposé dans 22 espaces sur 4 niveaux.

Témoignages de guerre

Le musée la Mémoire des Murs - Serge Ramond vous fait découvrir des graffiti de la première et de la deuxième guerre mondiale. Ce sont des témoignages exceptionnels gravés dans la pierre avec une collection de plusieurs centaines de moulages de graffiti gravés et sculptés par les soldats français, anglais, américains, allemands qui sont restés dans les carrières souterraines de Picardie lors du premier conflit.

On y trouve aussi des témoignages de prisonniers de la Gestapo au travers des écritures et messages datant du conflit 39-45.

Le musée est membre du réseau départemental « L'Oise en Histoire » qui est un réseau de professionnels du tourisme qui vous accueillent tout au long de l’année et vous réservent un accueil de qualité. Passionnés par l'Histoire qui a marqué et façonné le territoire de l'Oise, ils ont à cœur de vous faire partager leurs connaissances, leurs bonnes adresses et leurs bons plans !

Salle 14/18 © L'Ardoise Magazine
© L'Ardoise Magazine

Les vestiges

Le musée expose aussi des collections archéologiques découvertes à Verneuil-en-Halatte de la Préhistoire à la Renaissance. L'Art préhistorique est représenté par des objets allant du Paléolithique au Néolithique régional : fossiles, silex taillés et un squelette de plus de 5 000 ans.

Les objets trouvés lors des fouilles sur le site gallo-romain de Bufosse de Verneuil-en-Halatte sont visibles : monnaies, lampes à huile en fer, fibules et passoire en bronze du IIIe siècle ainsi qu’une maquette de la ferme au IVe siècle.

Un espace présente aussi des vestiges de l’ancien château de Verneuil, prestigieuse construction conçue par Jacques Androuet du Cerceau et terminé par Salomon de Brosse. Pierres sculptées, fragments de décors et de statues, carreaux de faïences de Delft du XVIIe siècle, témoignent du faste de cette demeure.

Musée la mémoire des murs - Graffiti du Paléolithique au Néolithique

La mer et les bateaux

Ce musée vous emmène à la découverte des représentations de bateaux, réalisés par les marins et bateliers du XVIe siècle au XVIIIe siècle.

De grands ensembles de moulages y sont aussi exposés et évoquent l’univers quotidien des marins européens. On y découvre différents types de bateaux naviguant sur mer ou sur rivières, servant au commerce, à la pêche ou à la guerre. Ces graffiti sont utilisés comme ex-voto sur les murs.

Au fil du temps cette collection a été améliorée par l’ajout d’estampes aquarellées, de 18 maquettes de navires, de 3 fragments d’enduits de murs ornés de graffiti originaux et une pierre de grès sculptée.

© Anne-Claude Brumont